“Fusion entre un milieu naturel et le talent des hommes”, une appellation d’Origine Contrôlée (AOC) associe un produit à son origine géographique et le soumet à des règles de production et d’élaboration strictes. L’AOC Champagne autorise 7 cépages : trois cépages majeurs et quatre mineurs.

Les cépages majeurs

Le Pinot Noir

  • Couverture : 13091 Ha – 39 % de la surface plantée de l’AOC Champagne
  • Répartition : Vallée de la Marne (est), Côte des Bar et Montagne de Reims

Cette variété de raisin noir produit des grappes petites aux grains serrées, dont la forme évoque une pomme de pin – d’où le nom “Pinot”. Les baies sont noires avec une chair blanche, de forme ronde. Sa maturité est très précoce : 45 jours pour obtenir des baies matures. Sans grappes, on le reconnaît à ses feuilles à la texture gaufrée, assez épaisses et de forme moins découpée que les autres variétés.
Son rôle est essentiel dans l’élaboration du champagne : son corps et sa puissance en dépendent. Il lui apporte la complexité et la rondeur, ainsi que des arômes de fruits rouges. Il fournit logiquement les plus grosses quantités lors des vendanges en Champagne.

Cépage Champagne Pinot Noir

Pinot Noir

Le Pinot Meunier

  • Couverture : 9735 Ha – 32 % de la surface plantée de l’AOC Champagne
  • Répartition : Vallée de la Marne

Cousin moins énergique que le Pinot Noir, le Meunier est nécessaire pour la rondeur du champagne. Il résiste davantage aux conditions climatiques rudes, dans un sol argileux. La forme élégante de ses feuilles étoilées se termine par des rameaux aux extrémités. Couvertes de poils blanc qui évoquent la farine, ils lui donnent ainsi son nom. Les baies poussent sur une période de 170 jours, plus longue que la moyenne des cépages champenois.

Cépage Champagne Pinot Meunier

Pinot Meunier

Le Chardonnay

  • Couverture : 10741 Ha – 30 % de la surface plantée de l’AOC Champagne
  • Répartition : Côte des blancs, Sézannais

Majoritaire dans les vignes de sa zone de plantation, il apporte les notes florales voire fruitées au champagne. Ses arômes délicats subliment les bulles et sa maturation lente le rend essentiel au vieillissement. Vif et présent dans l’attaque en bouche lors de sa jeunesse, il devient rond et complexe au fil du temps. Cépage blanc majoritaire, ses grappes dessinent des cylindres irréguliers de baies arrondies et jaunes-vertes à la peau fine. La forme peu étendue de sa feuille est compensée par son périmètre de dents rectilignes.

Les cépages mineurs du Champagne

93 Ha à eux quatre, soit <1% de la surface plantée de l’appellation Champagne.

Le Pinot Blanc

Variété blanche du Pinot Noir, il présente des petites baies vertes, à la peau fine et à la pulpe fondante, brunissant avec le temps, dans des grappes cylindriques et denses accompagnées de grandes feuilles caractéristiques : peu dessinées mais aux dents larges et prononcées. Peu vigoureux et faiblement fertile, il résiste aux gels d’hiver et aux chaleurs d’été. Son apport au champagne est fait d’arômes frais et fruités, et de doses équilibrées d’alcool et d’acidité.

Le Pinot Gris

Fragile mais précoce : sensible aux gelées de printemps, il atteint la maturité en premier. Ses grappes compactes se composent de grains à la couleur variant du rose au bleu gris. On le reconnaît à ses feuilles entières, parfois à trois lobes. Il apporte une complexité aromatique par ses notes de fruits blancs, de champignons, de miel, voire d’épices exotiques (vanille et cannelle).

Le Petit Meslier

Cépage blanc, offrant de petites grappes lâches aux petites baies, il est à la fois peu productif et peu vigoureux. Difficile à cultiver car vulnérable au millerandage, au mildiou et à la pourriture grise, les vignerons champenois en sont toutefois récompensé par les notes uniques de fumé qu’il apporte au champagne.

Cépage Champagne Petit Meslier

Petit Meslier – CC Benoît Tarlant

L’Arbane

Présent sur moins d’un hectare de l’AOC Champagne, l’Arbane souffre de ses rendements faibles et d’une maturité tardive. Difficile à travailler, il apporte une certaine finesse à un assemblage.
Ses petites grappes se composent de baies fines, à la pulpe très sucrée. D’où sa nature tardive et son grand besoin de soleil et de chaleur, apportant une nervosité et un alcool supérieurs aux autres cépages. Arômes floraux et acidité relevée. Sa feuille offre entre cinq et sept lobes à l’âge adulte.